vendredi 25 novembre 2022

Du côté d'un atelier d'écriture

La journée avait bien commencé à l'Atelier d'Ecriture en Visio jusqu'à ce qu'Éric,

l'animateur, demande aux participants d'inventer une histoire à partir du télégramme suivant :


"Petit chien perdu-Tata Huguette inquiète-Petit Léon oreillons-Curé paludisme-
Pommes succulentes-Chèque 100€ anniversaire Pipo suit. Signé Alfred".

Plus question d'échanger des plaisanteries ou de soigner son look. Le temps est limité.

Plus question d'échanger des plaisanteries ou de soigner son look. Le temps est limité. Chacun coupe son micro et se plonge dans l'exercice, en silence.


Ensuite viendra le moment de lire son œuvre et d'échanger avec les autres participants, avant de poursuivre avec un autre exercice.

Aujourd'hui quelques-uns d'entre eux ont accepté de partager publiquement le résultat de leur réalisation. Vous allez découvrir des styles différents, tous centrés sur le sujet.
De quoi susciter sans doute quelques commentaires, et pourquoi pas de proposer d'autres approches du même sujet.

-------------
Chère Marie

Dimanche dernier, nous sommes allés à l'église St Pierre du gros caillou pour la messe de 11h. Le curé a fait son discours d'une voix tremblante, il avait très mauvaise mine. On a appris qu'il venait de faire une crise de paludisme assez violente. C'est vrai qu'il revenait d'Afrique et que son voyage l'avait beaucoup fatigué.
 
Ensuite nous avions rendez-vous chez tata Huguette pour le déjeuner à 13h.
Le déjeuner était délicieux mais il régnait une ambiance pesante car le petit Léon avait beaucoup de fièvre avec les oreillons.
Il n'est pas venu déjeuner avec nous.
De plus le téléphone n'arrêtait pas de carillonner, car le matin même la maman du petit Léon avait perdu son chien ; alors branle bas de combat, tout le monde était à sa recherche même les gendarmes. Il avait disparu depuis 2 jours et on s'attendait au pire... Enlèvement ? Accident ? 2 jours c'est long.
Tata Huguette essayait de dédramatiser mais on voyait bien qu'elle s'en faisait autant que la mère du petit Léon qui continuait ses recherches depuis son bureau.
 
Nous avons terminé ce repas par une tarte aux pommes succulente, puis chacun est reparti de son côté pour participer à la recherche du petit chien, sauf Léon qui est resté avec tata Huguette, il pleurait à chaudes larmes!
Voilà notre journée de ce dimanche.
Je t'embrasse.
P.S : Je t'envoie un chèque de 100 euros pour l'anniversaire de PIpo.

Alfred
--------------------------

Lorsque Mamie me montra le télégramme qu’elle venait de recevoir, elle ne l’avait pas encore lu. Il faut dire que cela faisait déjà quelques années qu’elle ne portait plus de lunettes. Elles lui étaient devenues complètement inutiles depuis que le jeune ophtalmologiste qui s'était installé dans le tout nouveau cabinet médical du village voisin, lui avait diagnostiqué une vue excellente.
Son problème était ailleurs. Elle n’avait jamais su lire.
Je décidais de le lui lire tranquillement.
Je savais qu’elle était sensible, qu’elle avait une santé fragile, notamment le cœur, et j’avais peur de susciter une trop forte émotion.
Nous nous installâmes confortablement dans le salon, elle dans son grand fauteuil en osier, avec une couverture sur les genoux, moi sur une petite chaise tout à côté, pour ne pas devoir parler trop fort.

Elle fut triste pour le petit chien, et espéra qu’il serait bientôt retrouvé.
Elle compatit à la tristesse de Tata Huguette, tout en se demandant ce qu’elle aurait pu faire de plus.
Les oreillons de Petit Léon ne l’inquiétèrent pas trop. Elle avait un vague souvenir que ce genre de maladie est assez courant chez les enfants.
Elle se moqua du paludisme du Curé. Il l’avait probablement bien cherché.
Elle saliva à l’évocation de la succulence des pommes.
Elle sembla heureuse d’apprendre que Pipo allait recevoir un chèque de 100 €.
Par contre elle m’affirma qu’elle ne connaissait personne du nom d’Alfred.

Des télégrammes comme celui-ci, elle en recevait souvent. Probablement parce-que le facteur était paresseux et ne voulait pas monter à l’étage au-dessus pour les remettre à sa voisine.
Une seule fois, elle l’avait vu monter à l’étage. Une seule fois par an, au moment des étrennes.
--------------------------

Chers vous trois, quelle journée que ce 10 Septembre !
« Pauvre Alfred » aurait sans doute dit maman si elle avait été encore parmi nous.
Tout a commencé au réveil de tata Huguette : son loulou de Poméranie qui passe d'habitude la nuit couché sur un coussin au bord de son lit n'était pas là lorsqu'à six heures elle s'est réveillée comme tous les jours. Cette absence déclencha un branle-bas de combat et c'est toute la maisonnée des adultes qui dut partir à la recherche de Mistie, la petite chienne si docile. Rien dans la maison, ce qui nous sembla normal, la chatière étant restée ouverte. Recherches dans le jardin, toujours pas de Mistie.
Envoyés à travers le village chercher l'animal, la bonne et le jardinier la découvrirent en compagnie d'un représentant de la race canine, tendance corniaud, en train de batifoler. Ramené manu- militari à tante Huguette, le charmant animal semblait fier de lui. Moins sa propriétaire, qui, ne l'ayant pas fait stériliser, était inquiète des conséquences de son escapade.
Mais les déboires de la journée ne faisaient que commencer.
Vers 8h 30, les cris de Léon firent se précipiter sa mère dans sa chambre. Il se plaignait d'avoir mal de la gorge aux oreilles. Bingo, il avait attrapé les oreillons, sans doute chez la nounou. Le docteur Adam aussitôt appelé nous rassura. Chez un jeune enfant la maladie était bénigne, mais si des adultes ne l'ayant pas contractée dans leur enfance se trouvaient dans la maison, ils devaient se méfier et ne pas s'approcher du petit Léon.
Après toutes ces alarmes, il était juste temps de nous rendre à la messe de 11 heures.
Laissant Léon à la garde de sa tante toute encore chamboulée de la fugue de Mistie, la famille endimanchée fit son entrée à l'église juste à temps, n'ayant même pas eu l'occasion de saluer madame la maire ni l'abbé Cassine. Celui- ci commença son service assisté de Norbert et Hubert, les enfants de cœur. Avant le sermon du prêtre, Vincent nous lu une partie du Premier Épître aux Corinthiens, toujours aussi riche en enseignement.
L'abbé monta en chaire pour son sermon, mais tout de suite nous sentîmes un malaise. Ayant vécu 12 ans missionnaire en Afrique, où il avait une bonne position à Douala, son paludisme lui jouait un mauvais tour, et c'est en sueur et ahanant qu'il réussit avec courage à terminer l'office.
Sur le chemin du retour, le père Fouard nous remit un grand panier de pommes qui nous firent un succulent dessert.
Tu vois, mon cher Alain, que mon télégramme succinct demandait quelques éclaircissements. Par cette lettre tu connaitras mieux le déroulé de cette journée mouvementée. En espérant vous voir bientôt, et que Pipo profite bien de son anniversaire, je vous embrasse bien fort tous les trois,
votre Alfred
--------------------------

à suivre

vendredi 18 novembre 2022

PUCES Enfants & TROC'Plantes

Le Comité des Fêtes de Fontaine-le-Port  vous invite à venir participer
à ses PUCES Enfants et à son TROC'Plantes d'automne
 

dimanche 27 novembre prochain

L'accès à ces événements est libre et gratuit.

Une petite restauration vous sera proposée durant la journée à la buvette .



Concernant le TROC'Plantes

C'est dans la rue Jean-Moulin, devant la salle des fêtes,
abrités sous barnums
que les passionnés de jardin pourront se retrouver
dans le même esprit que lors de nos éditions précédentes,
(voir la charte automnale)

Pas de vente,
seulement des dons ou des échanges de plantes, … graines, ... conseils, partage d'expériences, ... .


Avec ou sans plantes, venez nous rendre une petite visite.




Concernant les PUCES Enfants



Comme l'an passé, c'est à la salle des fêtes
qu'une vingtaine d'exposants
accueilleront les visiteurs
de 10h à 17h


(pour tenir un stand les inscriptions sont closes)



au profit des restos du coeur







Dès ce dimanche 27 novembre il sera également possible de contribuer  à une collecte de jouets au profit des restos du cœur en déposant vos dons sur le stand de la municipalité, près de la buvette.


Pour en savoir plus sur le Comité des Fêtes

Vous pourrez échanger avec les responsables de l'association pour mieux connaître les activités que nous proposons au public et à nos adhérents.

STATIONNEMENT

à proximité sur le parking du centre village, ou le parking de la gare à 500m (voir PLAN)

ATTENTION la rue Jean-Moulin sera strictement fermée à la circulation

jeudi 17 novembre 2022

Une Exposition très appréciée

L'équipe d'organisation du Comité des Fêtes de Fontaine-le-Port peut s'estimer satisfaite :

l'exposition pour fêter les 20 ans de l'atelier patchwork vient à peine de fermer ses portes
que déjà de nombreuses demandes s'expriment pour connaître la date de la prochaine. 

20 ème anniversaire de l'atelier patchwork


Les visiteurs ont été nombreux. Les connaisseurs sont venus de loin. Les clubs de patch se sont déplacés en équipe. D'autres sont passés en voisins, ont découvert avec beaucoup d'intérêt cet ART textile que l'on a peu l'occasion de contempler et de se faire expliquer. 

En effet les visiteurs ont particulièrement apprécié de pouvoir être accompagnés, guidés durant leur visite, de pouvoir poser toutes les questions qu'ils souhaitaient et de recevoir les explications adaptées. 

Une question revenait souvent : "combien de temps avez-vous mis pour réaliser cet ouvrage ?"

les trousses en forme de maison ont particulièrement inspiré les patcheuses

chacune a pu exprimer sa créativité sur le thème des fleurs




le patchwork se prête aussi à des réalisations au style moderne


quelques idées de décoration en attendant le Père Noël



les réalisations de trousses, sacs ou coussins en meshwork (technique de tressage de biais ou rubans) ont retenu l'attention

4 chats glissés dans l'exposition ont interpelé petits et grands

plus d'une vingtaine de lots, tous réalisés par l'atelier patchwork, ont trouvé un gagnant lors du tirage de la tombola


MERCI aux nombreux visiteurs qui ont tenu à s'exprimer sur le livre d'or.

Surprise, découverte, admiration, encouragements,
autant de messages plus sympathiques les uns que les autres.
Les connaisseurs ont su apprécier un travail de qualité.   

samedi 12 novembre 2022

Patchwork : l'exposition est ouverte

C'est en 2002 qu'ont commencé à Fontaine-le-Port
les premières séances de l'atelier patchwork .

Le moment est venu de célébrer cet anniversaire et d'honorer les personnes qui s'investissent.


la salle est enfin prête pour recevoir les premiers visiteurs


Ce jeudi soir, nombreux étaient celles et ceux qui ont tenu à répondre à l'invitation de Martine FLEURY, Présidente du Comité des Fêtes, et de son équipe, en participant au vernissage.

Bonsoir à tous,
... ce soir est un jour un peu particulier 
... nous fêtons les 20 ans de notre atelier patchwork Couleur Passion.

C'est par ces mots que Martine nous accueille, avant de citer 
... Delphine, Nicole, Isabelle. Elles étaient là dès la création de l'atelier. 

Elle poursuit en dévoilant quelques petits secrets
le patchwork , c’est de la couture mais c’est aussi beaucoup de convivialité, beaucoup de thés, de gâteaux et surtout beaucoup d’amitié. 

les blocs de l'amitié
La crise sanitaire aurait pu n'être qu'une épreuve, elle a su en faire une opportunité
... j’ai lancé un défi qui était de réaliser  ... le bloc de l’amitié.
Chacune, chez soi, a réalisé son bloc
et lorsque nous avons pu nous retrouver à l’été 2020,
nous les avons offerts à notre amie Nicole qui partait en Bretagne.

Autre preuve d'amitié, Nicole les a ramené
pour que chacun puisse les admirer sur le paravent près de l'entrée.

 

Tous les ans nous organisons un repas de noël ou chacune apporte sa spécialité
et aussi ... une sortie en fin d’année avec visite d'un magasin de patchwork suivie d'un petit resto.

Les membres de l'atelier patchwork sont vraiment bien entourées
Je profite de cette soirée pour saluer nos chers époux et tous ceux qui nous accompagnent pour leur patience. En effet, il faut savoir qu’une patcheuse qui part en vacances
cherche forcément un magasin de patchwork à visiter et en ressort avec des tissus.

Autant d'ingrédients qui contribuent à cette belle exposition.

Martine FLEURY Présidente du Comité des Fêtes et animatrice de l'atelier patchwork nous en dévoile quelques petits secrets


Notre Présidente le sait: la logistique est essentielle pour réussir ce genre d'évènement. Elle tient à remercier
... la Municipalité ... C’est toujours un plaisir d’organiser une exposition dans cette salle.
... les bénévoles du Comité des fêtes pour l’installation des grilles et la préparation de la salle.
... et tout particulièrement Sophie Louveau et son équipe de la Communauté de Communes qui a répondu à mon appel désespéré pour la recherche de grilles et leur livraison en moins de 48h.

  

applaudissons toutes les patcheuses présentes, pour leur travail tout au long de ces années et pour leur investissement dans la préparation de cette exposition.


Avant de convier chacun au vin d'honneur, la Présidente nous annonce l'arrivée de nouveaux talents
cette année nous sommes très heureuses d’accueillir deux, peut-être trois nouvelles.

Une tombola est proposée aux visiteurs
le premier lot est un travail collectif de l’atelier et tous les autres lots ont été confectionnés par les membres de l’atelier.

Et pour celles et ceux qui cherchent des idées de cadeaux pour les fêtes qui approchent 
il y a aussi un stand de vente de petits objets : cadeaux divers, déco de Noël….

Bien sûr tout est réalisé par les exposantes.

MERCI Martine